Ce sont des méditations bien plus calmes à présent, que je vis à chaque fois où la journée commence, pour ensuite clôturer celle-ci. C’est toujours mieux de jour en jour où les choses se font mieux pour être mieux vécues. Le fin mot: la pratique ! 

 

C’est pareil quand on doit avancer vers d’autres chemins que ceux qui ont abouti. C’est reprendre la route, en nous laissant accompagner par cette formidable énergie qu’est L'Un. Pour découvrir d’autres chemins que l’on a besoin dans notre cartable, comme d’un écolier a besoin de certains enseignements pour suivre son cursus. 

 

Nous en revenons toujours là, il y a nos obligations qui sont là, comme d’un fond de caisse. Pour faire fonctionner notre existence, nous avons besoin d’un fond de caisse pour interagir. Ce fond de caisse, nous en avons tout le temps besoin, c’est notre survie, notre bon fonctionnement des choses. C’est avoir aussi les pieds sur terre, pour avancer un pas après l’autre, sans avoir peur de se prendre une souche cachée, qui pourrait nous renverser, nous abîmé mentalement. 

 

Quand on doit changer de direction, on doit faire en sorte de nous y retrouver. De faire les choses bien sûr en conscience, ce qui nous facilite grandement l’instant qui par Sa Grâce, nous donne ce dont on a besoin dans ce même instant.

 

Faire les choses en conscience, c’est faire les choses posément, sagement. C’est avoir toute la liberté d’agir sereinement, avec toute la clarté possible. 

Retour à l'accueil