Là où se trouve Le SaintNom, L'Un,

se trouve la vie.

 

Même s’Il nous a donné la vie à notre naissance,

pour nous avoir créé,

pour résider en nous,

nous devons rester en lui.

L'existence

*Le bon endroit nous ai donné en conscience

 

Par la pratique de La voie, on peut en restant dans l’agya (préconisations spirituelles) en suivant *les 4 piliers avoir sa conscience au bon endroit. Avoir sa conscience au bon endroit pour être au bon endroit à faire ce qui l’est prévu que l’on fasse.

 

 

L’existence sans la conscience au bon endroit n’a pas de sens. Rien n’a de sens, nonobstant *qu’être dans sa conscience.

 

 

Seulement rien n’a de sens n’ont plus, restant dans L’Observance, sans agir. Une vie peut être banale si on ne fait pas ce qu’il est prévu que l’on fasse. En restant dans l’action de faire les choses dans son quotidien, on se permet de prendre son existence par le bras, pour faire les choses comme il est prévu que l’on fasse, *on avance en conscience.  

 

 

Être dans l’Observance, c’est vivre son existence comme il a été prévu que l’on fasse. La conséquence de cette pratique c’est La Grâce. La Grâce est une partie de L'Un qui nous ai donné comme par effet induit.

 

 

Se maintenant dans la pratique, La Grâce vient à nous, pour vivre son existence plus facilement, disons en légèreté, *insouciant. Comme si en étant centré dans l’instant maintenant la posture adéquate, on bénéficie d’instant après instant, d’instants satisfaits, accomplis, heureux.

 

 

Rester dans L’Observance n’amène pas tout, il est de mettre en place des actions pour améliorer son quotidien. Seulement "Faire" tout en restant *dans la technique dite du Saint-Nom. Y rester, c'est vivre son existence en conscience. Ce qui m’amène à cette situation où nous avons tous besoin de travailler pour bénéficier d’avantages. C’est le contrat de l’existence.

 

 

Vivre d’amour et d’eau fraiche ne se peut pas, nous devons subvenir à nos besoins fondamentaux, de ceux de nos enfants (dharma) pour vivre convenablement, c'est comme un deal. Comme d’un vivre mieux, d’un vivre plus confortablement.

 

 

 

L'écho

 

*La routine est un fait, qui ne nous met pas en phase avec l’épanouissement, l’accomplissement. Non, tous les matins se répètent, inlassablement. Inlassablement, on retrouve les mêmes gestes, les mêmes actions, les mêmes sorties, pour le soir venu, retrouver le même lit.

 

Le fait de mettre en place des actions, de nouveaux projets en conscience, c’est comme mettre de bonnes épices dans une sauce, ça lui donne une certaine saveur, une douceur, une excitation nouvelle, palpitante, une découverte. Il est vraiment temps de mettre les voiles vers de nouveaux horizons, d’ouvrir son champ d’action.

 

 

Ce ne sera que pour un mieux-être, un mieux vers un nouveau salaire plus souple, un nouveau logement plus fonctionnel, vers un nouveau travail plus épanouissant, vers de nouveaux projets plus stimulants, vers de nouveaux défis plus enrichissants. 

 

 

Pour l’expérimenter dans divers domaines, on peut dire que c’est *en réalisant l'Enseignement, qu'on prend conscience du bien fondé, qu’on arrive à être épanoui.  C’est une forme de motivation à aller de l’avant. C'est ainsi que l'enseignement de La voie porte ces fruits. 

 

 

C’est en réalisant qu’on trouve de la satisfaction, mettant en place *des objectifs à atteindre comme si par La Grâce ces mêmes objectifs n’étaient qu’en fait, une démarche volontaire d’aller de l’avant, vers une harmonisation de son environnement, vers l’unité. 

 

 

En restant centré, on se rend compte que La Grâce régit notre existence pour le meilleur comme pour le pire. Ayant trouvé ce logement par exemple, me permet aujourd’hui, d’être près de mes enfants, pour mieux les aider dans leur évolution. Cet appartement est loin d'être neuf, cependant me permet d'être prêt de mes enfants. Tout est fait de choix, de choix en conscience. 

 

 

Ce n’est pas facile tous les jours, seulement l’environnement régi par La Grâce est comme du beurre que l’on étale sur une bonne tranche de pain de campagne quand on est *conscient de l'instant.

 

 

Par La Grâce, c’est facile. En conscience c’est toujours plus facile, c’est toujours plus accessible, c’est toujours plus profond c’est toujours plus avec du sens. Ce qui donne un sens à cette vie qui nous a été donné de vivre, pour en faire *une existence accomplie.  

Retour à l'accueil